Damien Alexandre : développeur

Damien Alexandre, ancien étudiant SRC, connaissait avant même sa formation le secteur qui l’intéressait et dont il voulait faire son métier. Il est aujourd’hui développeur web dans une SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique), Clever Age, à Paris.

« La formation m’a permis de toucher à tout ce qu’il y a autour du développement  (la communication, la création graphique, la vidéo, le droit…) et surtout de faire des stages. » En effet, « C’est dans les stages que ma vocation s’est révélée, en première année dans une agence web, et en seconde année dans une start-up ».

Après SRC il a donc commencé directement à chercher du travail.  « J’ai eu pas mal d’entretiens intéressants mais c’est finalement sur Twitter que Clever Age a entendu parler de moi. » La force des réseaux sociaux.

Le métier qu’il exerce actuellement est centré sur le développement. C’est, comme il nous l’explique, l’avantage de travailler dans une société de cette taille (environ 50 personnes) : « Tu travailles avec un vrai chef de projet, un vrai commercial… Tu n’as pas à mélanger la gestion du client et la réalisation. »

De plus, son métier le laisse toucher à tous les aspects du développement web : « intégration, code métier, javascript, IHM (Interface Homme-Machine), architecture logicielle, configuration serveur… ».

Ses connaissances sont sans cesse mises à jour : «  C’est une remise en question constante, il y a toujours une nouvelle technologie qui arrive […] pour se faciliter la vie/améliorer l’expérience utilisateur ! Je ne sais absolument pas ce que je développerai dans… disons 2 ans! »

Son employeur « vend » ses services et les compétences de Damien à des clients pour des missions spécifiques. Il peut s’agir de grosses entreprises très connues… Damien peut se retrouver en forfait (avec un livrable à produire) ou en régie (à l’entière disposition du client pour x jours).

Il a également la possibilité d’intervenir sur l’orientation du projet qu’il suit, en donnant des directives pour l’avenir, pour un choix technologique, ergonomique… les clients tiendront compte de son expérience.

Damien a donc trouvé le métier qui lui convient et a su adapter son parcours et se montrer présent sur le web pour cela. Un chemin réussi.