Victor Lamant : Directeur Artistique

Diplômé de la promotion 2007 SRC Bordeaux, Victor Lamant est actuellement Directeur Artistique au sein d’une agence de marketing relationnel à Paris.

Il découvre assez tôt sa passion pour le graphisme et les nouvelles technologies en navigant sur Internet : « C’était il y a 10 ans environ, et Internet n’était pas super glam et restait assez limité ; mais quand les technologies comme Flash se sont développées, les sites se sont animés et très vite embellis. Du coup c’était motivant … »

C’est dans la même période qu’il découvre les outils de création graphique qui, avec le temps, deviennent de plus en plus nombreux. C’était à l’époque de Photoshop 5.5.

Après une formation littéraire avec option Art Plastique qui lui a permis de développer son esprit créatif, Victor intègre SRC Bordeaux en septembre 2005.  Il réalise son stage de fin de première année au sein de l’agence « Semio Design » et pour sa dernière année, il obtient un stage chez MRM Worldwide (McCann). Il fait ses preuves  en tant qu’Assistant Directeur Artistique  et est embauché en CDI par l’agence parisienne où il travaille toujours à ce jour.

Chez MRM Worldwide, il a intégré une équipe qui compte environ 200 collaborateurs, et qui travaille pour de grandes marques françaises ou internationales. Par rapport au travail en indépendant, Victor considère que dans une agence, on a la chance de retrouver une plus grande diversité de profils et qu’à la création « il y a une émulation qui permet d’avancer, de rebondir, et de réfléchir sur tout un tas de problématiques ».

Il considère qu’aujourd’hui, la principale difficulté du métier de Directeur Artistique est d’être à la page et d’anticiper pour que ses créations soient innovantes. Il faut donc faire preuve de curiosité, de créativité, et avoir un bon bagage dans le domaine du design et éventuellement de la programmation web. Tout ça  « pour savoir si ce que l’on fait est réalisable dans les contraintes de production et le temps imparti ».  Bien sûr, le tout en accord avec les attentes du client.

A moyen terme, Victor souhaiterait continuer à travailler pour des grandes marques et ensuite, poursuivre sa carrière aux Etats- Unis ou à Londres où il a la chance d’aller de temps en temps, toujours dans une grande agence de communication.